Téléphonie mobile : la France toujours trop chère

La Commission européenne, dans son 14ème rapport sur l’état de la concurrence en Europe dans le secteur des télécoms, estime que les tarifs du mobile sont beaucoup trop chers en France. La France est donc, derrière l’Espagne, le pays d’Europe dans lequel la facture de téléphonie mobile est la plus élevée. Mais la situation devrait s’améliorer, selon Bruxelles, qui estime que l’arrivée d’un quatrième opérateur devrait stimuler la concurrence…

Les français ont, en moyenne, une facture de 30 euros pour seulement 20 euros dans les autres pays de l’Union Européenne, ce qui la place à la 2ème place, derrière l’Espagne, des pays pratiquant les tarifs les plus élevés en matière de téléphonie mobile.
La situation s’aggrave donc puisque la France occupait la 4ème place en 2007. Mais Bruxelles reste optimiste !

Une bonne nouvelle cependant, les prix à la minute restent, eux, dans la moyenne européenne et ont même subi une légère baisse, même s’ils baissent moins vite que dans les autres pays.

Ce que souligne la Commission, et qui est une « spécialité » française, c’est que les gros opérateurs français favorisent nettement les consommateurs bavards alors que ceux qui consomment moins, paient beaucoup plus cher leur accès au mobile.

Quant aux MVNO (opérateurs virtuels), même s’ils sont de plus en plus nombreux sur le marché et proposent des offres intéressantes, ils ne sont toujours pas parvenus à vraiment menacer les principaux opérateurs.

Comme le souhaite Bruxelles, on espère que le 4ème opérateur à entrer sur le marché permettra de faire marcher la concurrence et de rééquilibrer les prix…