Un point sur les ultraportables

Que se soit pour des raisons privées ou professionnelles, nous sommes de plus en plus amenés à être en situation de mobilité. Les ultra portables, ordinateurs miniatures, sont par conséquent de plus en plus recherchés. Faisons un point sur ceux qui nous paraissent les plus intéressants sur le marché.

Le EEE PC d’Asus

L’EEE PC du fabricant taïwanais Asus est un ultra portable doté d’un écran de 7 pouces, d’un clavier Azety et il pèse 820 grammes. Il fonctionne sous Windows XP ou sous Linux et il est annoncé qu’il dispose d’une autonomie de 3 heures. Le stockage s’effectue sur de la mémoire flash (entre 4 et 16 Go) ; Il est également équipé de 512 Mo de mémoire vive et est compatible Wi-Fi.

Ses principaux atouts résident dans son format de poche, sa capacité intéressante, et surtout, son prix très accessible pour un portable, c’est-à-dire moins de 300 euros. En revanche, il faut garder à l’esprit que l’Asus EEE PC risque d’être rapidement saturé avec sa capacité de stockage maximale de 16 Go seulement et que son autonomie de 2 à 3 heures reste faible pour un ultra portable.

Le Easynote XS de Packard Bell

L’EasyNote XS de Packard Bell est un ultra portable qui ne pèse que 950 grammes.
Son écran, de type TFT, mesure 7 pouces.
L’EasyNote XS fonctionne sous le système d’exploitation Windows XP Home Edition, grâce à un processeur VIA C7-M CPU conçu initialement pour les UMPC.
La mémoire vive installée est de 1 Go. Cet appareil ultra mobile dispose d’un disque dur de 30 Go mais est dépourvu de lecteur de disque.
L’EasyNote XS offre aussi un lecteur de cartes 4-en-1, deux ports USB 2.0, la connectivité Wi-Fi et une webcam intégrée.
Son autonomie est de 3 heures.

Son écran de 7 pouces favorise la transportabilité de ce portable XS, mais c’est au détriment d’une bonne lisibilité. A titre d’exemple, les icônes sur le bureau XP s’affichent en très petites tailles.

Le touchpad, le clavier et les différents boutons, disposés de façon relativement bien pensée, restent en revanche facilement manipulables.

Quant à l’autonomie annoncée de plus de 3 heures en Wi-Fi ; Elle apparaît idéale en situation de mobilité.

Le Cloudbook d’Everex

Le Asus Eee PC promet un grand succès, mais Everex ne s’avoue pas vaincu en proposant le Cloudbook. Ce UMPC sous Linux déclare suivre de près le Eee PC dans beaucoup d’aspects, incluant un écran 7 pouces, une webcam 1.3 mégapixels, connectivité internet filaire et sans fil, un lecteur de carte mémoire 4-en-1, 512Mo de RAM, USB 2.0 et sortie DVI. Il abandonne le disque dur SSD et le processeur 900MHz Celeron du Eee PC, en faveur d’un disque dur 30Go et un processeur 1.2GHz Via C7 ULV.

Le Everex Cloudbook doit sortir le 15 Janvier 2008, au prix de 400$.

Le Toughbook CF-Y5 de Panasonic

Entre fabriquer des ultra portables avec de petits écrans et des portables résistants mais lourds, Panasonic propose ici une troisième voie avec un CF-Y5 doté d’un écran de 14″, solide, autonome et proposant même un module 3G.

Le système d’exploitation du Toughbook est Windows XP Edition Professionnelle.

Le Panasonic Toughbook CF-Y5 fonctionne avec un processeur Intel Core Duo Ultra L2400, un Disque Dur de 60 Go et une mémoire vive installée de 512 Mo. Il dispose également de ports 2 USB 2.0, VGA, et audio.

Son poids est de 1,53 kg et son écran, de type LCD est de 14,1 pouces.

Enfin, il propose une unité CD/DVD et un graveur DVD.

Le satellite U-300 de Toshiba

Vous rêvez de vous offrir un PC ultraportable mais désespérez devant le prix de ces joujoux de moins de 2 kg ? Toshiba vient de présenter son Satellite U300, qui réalise la quadrature du cercle : un écran de 13,3″, un poids de 1,85 kg et un prix de 899 € !

Une puissance assez limitée

Le processeur est un simple Core 2 Duo T5250 (1,5 GHz) et il faut se satisfaire du circuit graphique Intel GMA X3100 intégré au chipset. Mais on trouve tout de même 2 Go de RAM, un disque dur de 160 Go, un graveur de DVD et le Bluetooth en plus du WiFi (g), et des ports ExpressCard 54, USB et Firewire (4 broches), ainsi qu’un lecteur de cartes mémoires.

Résolument grand public

Conçu pour le grand public, l’U300 possède un écran brillant (13,3″, 1280 x 800 pixels), un micro et une webcam 1,3 Mpix, et un ensemble de touches multimedia contrôlant la lecture des CD et DVD. Ceux-ci peuvent d’ailleurs être lancés sans booter sous Windows (Vista Premium) grâce au logiciel maison Express Media Player.

Légère brique

Si on applaudit le niveau de prix et le poids, on regrette tout de même l’épaisseur de la machine ; 30 mm à l’avant, 34 mm à l’arrière, cela reste beaucoup pour un ultraportable.

Ce nouveau modèle économique sera disponible en janvier 2008.

Le Mac Book Pro (Core 2 Duo) de Apple

Apple fait évoluer ses portables performants MacBook Pro, en y intégrant la nouvelle génération de processeurs Intel double cœurs et en se montrant plus généreux en mémoire vive.

Malgré son prix élevé, c’est un portable attractif, polyvalent, convivial et durable.

Ses avantages

Machine élégante, clavier rétro éclairé, webcam et télécommande intégrés, Windows XP exécutable via Boot Camp, port Firewire 800.

Ses inconvénients

Il n’y a pas de lecteur de cartes mémoire multimédia.

Ses spécificités

  • Processeur: Processeur Intel Core 2 Duo cadencé à 2,16 GHz ou 2,33 GHz 4 Mo de mémoire cache N2 partagée par processeur s’exécutant à la vitesse du processeur
  • Disque dur: HTS541616J9SA00 d’Hitachi
  • Fréquence du bus frontal: 667
  • Mémoire vive installée: 3072
  • Taille de l’écran: 15.4
  • Contrôleur graphique: ATI Mobility Radeon X1600
  • Unité CD/DVD: SuperDrive 6x double couche (DVD+R DL/DVD±RW/CD-RW)
  • Dimensions (HxLxP): 2,59×35,7×24,3 cm
  • Poids: 2.54 kg
  • Type de mémoire vive: DDR2